Aller au contenu

Saison pluvieuse à Grand-Bassam : les nouveaux bitumes, un investissement noyé

Saison pluvieuse à Grand-Bassam : les nouveaux bitumes, un investissement noyé

Fermé
par 8 juillet 2015 News

11054450_860060427374488_178703737791454547_n

Les pluies diluviennes de ces derniers temps au pays, n’ont pas fait de cadeau à la ville de Grand-Bassam. De nombreuses habitations et voiries ont été les proies des grosses pluies de ces derniers temps. Certaines voiries récemment refaites, ne sont pas laissées en reste. C’est le cas de la rue Guy-Kangah.
Grand-Bassam à l’instar des grandes villes de la Côte d’Ivoire, est une fois encore secouée par des pluies diluviennes. Les artères de la ville de Grand-Bassam ne sont pas épargnées. Il y a quelques mois de cela, la municipalité a entamé un vaste programme de bitumage des rues de la ville patrimoine mondial en commençant par ses voies principales telles que la rue Guy-Kangah et la rue Congo. Aujourd’hui, ces belles voies nickelles sont devenues méconnaissables, parsemées de gros trous : automobilistes, attention a vos pots d’échappement et amortisseurs. C’est donc un gros investissement qui fond sous les violentes pluies du moment. A la liste des victimes, il faut ajouter les braves populations de Grand-Bassam qui ont vu leurs biens détruits par ces eaux, inondant leurs demeures.

Qu’est ce qui n’a donc pas marché ? Aurions-nous pu éviter ce gâchis en créant des caniveaux le long de ces voiries ? Que dire de ces constructions anarchiques dans le lit des eaux de pluie des quartiers de Belleville et Guy-Kangah? Nous nous interrogeons.

EDG.

Précédent
Suivant