Aller au contenu

Nous sommes le Samedi 29 Janvier 2022
Les Imams du Sud-Comoé prient pour des élections apaisées

Les Imams du Sud-Comoé prient pour des élections apaisées

Soyez le premier!
par 8 octobre 2015 News

SAM_3195

A quelques heures du lancement officiel de la campagne électorale en Côte d’Ivoire, les imams du Sud-Comoé prient pour des élections apaisées. La grande mosquée de la commune de Grand-Bassam est celle qui a abrité la cérémonie de clôture de cette deuxième journée de prière après celle de la journée du samedi 3 octobre 2015 à la mosquée de la gare.
En effet, initiée par le COSIM Sud-Comoé à sa tête le Cheik Adiatou Sanogo, la cérémonie de prière pour des élections apaisées a vu la participation des représentants des candidats à l’élection présidentielle du 25 octobre 2015 en Côte d’Ivoire, notamment M. Ouegnin et M. Dago Samuel pour le FPI et M. Mamadou Sanogo pour le RHDP. Le maire de la commune de Grand-Bassam et Monsieur l’honorable Jean Louis Moulot représentant le parrain le ministre Marcel Amon Tanoh étaient aussi présents. Le COSIM-CI était représenté par son Secrétaire Général l’Imam Ousmane Diakité.
Après l’installation des officiels, le maire M. George Philippe Ezaley en sa qualité de premier magistrat de la commune hôte de la cérémonie a ouvert la série des discours. Apres salutation des différentes délégations, il s’est réjoui du choix porté sur sa commune pour abriter cette prière avant de remercier les initiateurs. Ensuite, les différents représentants des candidats se sont inscrits pour la paix en Côte d’Ivoire. Enfin l’Honorable Jean Louis Moulot a présenté les excuses du parrain celui-ci a été contraint de se rendre à Yamoussoukro avec le président. Il a aussi dit que toutes les actions menées par le chef de l’Etat SEM Alassane Ouattara vont dans le sens de la paix. Il a salué l’initiative et a remis une sommes de 500000 f CFA aux Imams de la part du ministre Amon Tanoh Marcel. Les Imams ont récité quelques sourates et ont fait des prières. L’Imam Ousmane Diakité et l’Iman Dramé de la mosquée Fatima Diarra de Grand-Bassam ont prodigué des conseils aux différentes délégations venues représenter leurs candidats avant de mettre fin à la cérémonie.
BERASS

Précédent
Suivant

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée.les champs requis sont indiqués *

*