Aller au contenu

Nous sommes le Vendredi 28 Janvier 2022
KAJEEM MET LE FEU SUR LA SCENE DU FESTIVAL DES ARTS DE LA RUE DE GRAND-BASSAM

KAJEEM MET LE FEU SUR LA SCENE DU FESTIVAL DES ARTS DE LA RUE DE GRAND-BASSAM

Soyez le premier!
par 13 décembre 2015 News

_DSC0353

Le deuxième jour du festival de la rue de Grand-Bassam 10e édition a été, riche en émotion comme l’annonçait le programme officiel. La journée a été marquée plus tôt le matin par une course de Roller qui a vu la victoire de Kafando Gilbert de Koumassi Roller Club. Au bout des 20 tours partant du centre de culture Jean Baptiste Mockey jusqu’au boulevard Alassane Ouattara, il a démontré son savoir-faire dans cette discipline. Apres la compétions de Roller,SAM_3852

les festivaliers ont posé leur valise devant la bibliothèque municipale Où le Groupe ABOUDBRAS venu de France les attendait. Pour d’autres participants,  c’est la première fois qu’ils les découvrent. ABOUDBRAS utilise des instruments artistiques à base bois. Le groupe a présenté dans un récit rythmique l’histoire de ‘’l’Arbre Monde’’ sur lequel tous les oiseaux du monde entier viennent se reposer et se nourrir. C’est  un spectacle très sympathique apprécié par les spectateurs. Le Festival des Arts de la Rue a, pour cette 10e édition, bien voulu laisser des traces indélébiles. Ainsi il a été mis à la disposition des festivaliers un mur sur lequel ils pouvaient peindre afin de marquer ce festival. Pour ce deuxième jour la place de l’Abissa a une fois de plus été envahie par de nombreux spectateur pour suivre des spectacles inédits, dont celui de la compagnie Lagôgnin.  A travers leur prestation, les artistes de la compagnie ont lancé un message de sensibilisation sur la maladie à fièvre hémorragique Ebola. Un spectacle qui a permis aux Bassamois de mieux comprendre le danger que représente cette maladie. Les Bassamois ont été servis en émotion grâce à celui qu’on considère comme un fils de la ville,  Kajeem, qui a fait rêver le public sorti massivement. Celui-ci n’a pas manqué d’exprimer sa gratitude à toute cette population et les remercié pour le soutien indéfectible. La soirée s’est terminée par les contes de Woohpy, Flopy et le conteur international Binda Ngazolo.

 

Précédent
Suivant

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée.les champs requis sont indiqués *

*