Aller au contenu

Cérémonie de clôture de la ‘’ Journée blanche Grand-Bassam’’

Cérémonie de clôture de la ‘’ Journée blanche Grand-Bassam’’

Soyez le premier!
par 3 mai 2018 News

le comité d’organisation de la première édition de la Journée blanche Grand-Bassam a choisi le samedi 28 Avril 2018 pour mettre un terme à ces activités à travers une conférence publique.

En effet, c’est l’amphi Okoblé de N’Sa Hôtel de Grand-Bassam qui a abrité cette conférence organisée par l’ONG AFRICA UNITY.  Journée blanche Grand-Bassam, Notons que l’ONG AFRICA UNITY dirigé par son président TCHIMOU Bertrand a pendant trois jours décidé d’instruire les populations sur les notions de droits de l’homme à travers diverses activités. Ainsi le Jeudi 26 Avril 2018 une caravane a sillonné les rues et artères de la ville historique, suivis le Vendredi 27 Avril 2018  de visites dans les hôpitaux et centre de santé de Grand Bassam puis à Bonoua où L’ONG a rendu visite au pensionnaire du Centre Padré PIO de Yaou. Le Samedi lui réservé à la conférence sur les droits de l’homme. M. DIARRASOUBA Ibrahima conférencier du jour et Secrétaire générale adjoint de la Coalition Ivoirienne des Défenseurs des Droits de l’Homme (CIDDH), a instruit l’auditoire sur les notions de droit de l’homme. Journée Blanche Grand-Bassam,  Il a entretenu l’assemblée sur le thème choisi pour cette première édition à savoir ‘’Droit de l’homme, Paix et développement durable’’. Ainsi il a définit la notion des droits de l’homme ‘’ qui provient de la déclaration des droits de l’homme du 10 Décembre 1948’’. Il a présenté les différents sortes de droit de l’homme à travers la catégorisation des droits de l’homme en trois génération (1ère génération qui concerne les Droits civils et politique ; 2ème génération qui concerne les Droits socio, culturelles et économique ; 3ème génération qui concerne les Droits des collectivités et des peuples). Et aussi a dit que ‘’ la Paix est une condition existentielle pour tout développement d’où son importance’’. Il a conclu en disant ‘’ Sans Paix il n’y a pas de développement possible, pour l’obtenir il faut que les états s’engagent à respecter les droits de l’homme’’. Il faut noter que le CIDDH est une ONG qui lui lutte pour la défense et la promotion des droits de l’homme et a été créé depuis 2004 au plus fort de la crise militaro-politique en Côte d’Ivoire. A cette cérémonie on a signalé la présence du président de l’union de la Jeunesse communale de Grand-Bassam M. Arthur GBANGBO, de M. KOUADIO Koffi Paul président des immobiliers et aménageurs fonciers du Sud Comoé partenaire la cérémonie de clôture de la Journée Blanche de Grand-Bassam..

Au titre des allocutions se sont succédés au pupitre M. LOI Félix parrain de ces dites Journées, M.TCHIMOU Bertrand Président  de AFRICA UNITY dont l’ONG  qui est panafricaine lutte pour la défense des droits de l’homme avec 39 membres dans le bureau locale de Grand Bassam.

Cette cérémonie a été agrémentée par des intermèdes musicaux avec des artistes comme Block NOTE, l’école de danse Bassam vision plurielle, Artiste reggae LEVITIK, la chantre Chrétienne Abigaël et AP tué, a pris fin par un cocktail offert par le  comité d’organisation aux officielles et à la presse.

 

Kassamooley

Précédent
Suivant

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée.les champs requis sont indiqués *

*