Aller au contenu

N°Utiles
  • Pharmacie de Garde : Pharmacie JLOG 07 01 32 18
  • Pharmacie de Garde : Pharmacie du QUARTIER FRANCE 21 31 21 83
  • Commissariat de Police tel: 21 30 12 45 / 21 30 11 45
  • Hôpital Général tel: 21 30 10 80 / 21 30 10 08 / 21 30 11 00
  • Mairie de Grand-Bassam tel: 21 30 38 17 / 21 30 14 41
  • Pharmacie de Garde : Pharmacie WASSIA 21 30 17 94
{"effect":"slide-h","fontstyle":"normal","autoplay":"true","timer":"4000"}
LES CANIVEAUX DU CINÉMA CONGO À QUAND LE ‘’TOILETTAGE’’ ?

LES CANIVEAUX DU CINÉMA CONGO À QUAND LE ‘’TOILETTAGE’’ ?

Fermé
par 27 février 2019 News

Les caniveaux du cinéma Congo sont bouchés depuis plusieurs mois maintenant, et depuis lors aucune action n’est menée dans le sens de permettre aux riverains de vivre dans un environnement sain.

En effet, tous les caniveaux de la ruelle  cinéma Congo sont remplis d’ordures, en dépit des nombreuses campagnes de sensibilisations menées par l’ANASUR et l’ANAGED,  et même la mairie de Grand-Bassam depuis des années  le constat est probant à savoir la présence des ordures ménagères dans ces canaux d’évacuations des eaux usées. Cette situation a occasionné aujourd’hui une forte pollution de l’air au niveau de ce secteur Grand-Bassam dont nous connaissons tous comme étant le secteur le plus animé de la ville balnéaire, avec ses maquis,  bars et restaurants.

En face du night-club Ibiza ex No Limit, ce sont des eaux usées de ruissellement qui jonchent la voie débordant et s’écoulant des fois sur la voirie situation qui pourrait éventuellement avoir des impacts négatifs par la dégradation de celle-ci.   Même constat au niveau de la SODECI où ces eaux après avoir séjourné aussi longtemps là,  dégagent de très fortes mauvaises odeurs qui sont un danger pour les populations.

Aussi rappelons qu’il existe de nombreux petits commerces sur la voie notamment, la commercialisation de beignets communément appelés «  gbofloto » ou même les galettes  à base de mil dénommé «  won-mi » des aliments qui ne sont parfois pas suffisamment protégés sont donc exposés de façon directe à toute cette pollution émanant des caniveaux bouchés.

Nous invitons à cet effet les autorités compétentes  à se plonger le plus rapidement possible sur cette situation qui perdure maintenant depuis des mois. Tout en les invitant à mettre en place une politique coercitive afin d’empêcher les populations à verser les ordures dans les caniveaux.

Grand-Bassam étant une ville touristique se doit de mettre l’accent sur l’environnement, ce qui pourra faire d’elle l’une des plus belles villes de la Côte d’ Ivoire.

 

Hermann Gnagno

Précédent
Suivant
Close
Please support the site
By clicking any of these buttons you help our site to get better