Aller au contenu

Nous sommes le Samedi 07 Décembre 2019
L’ABISSA 2019 CONNAIT UN SECOND REPORT

L’ABISSA 2019 CONNAIT UN SECOND REPORT

Soyez le premier!
par 4 novembre 2019 Agenda, News

Ce samedi 2 octobre 2019, les membres du comité Abissa ont tenu à informer la communauté nationale et internationale de l’effectivité de l’ABISSA 2019. C’est bien vrai qu’elle connait des reports, cette fête aura bel et bien lieu nous le rapporte Berlin Ndamoulin.

C’est en présence d’un parterre de journalistes que s’est tenue  la conférence au tour de 15h dans la cour du palais Royal. M. Berlin Ndamoulin avant tout propos a situé les raisons pour lesquelles l’Abissa est une fête qui doit être célèbre et surtout cette année. En effet, l’histoire de l’Abissa est liée aux situations calamiteuses que vit le peuple Nzima et donc il est mentionné que toutes les fois où ce peuple vit des moments difficiles l’Abissa est le remède pour conjurer les mauvais sorts et éloigner le mal.  Après donc la famine qui a vu naitre l’Abissa c’est aujourd’hui les inondations qui  favorisent l’exode d’un certain nombre des fils du royaume. Face à cette situation, sa majesté Tanoe Désirée soucieuse du bien-être de ses sujets a jugé judicieux de reporter une seconde fois la date de l’Abissa 2019. Les nouvelles dates connues sont celles du 17 novembre au 1er décembre 2019,  cela pour ne pas exclure certains fils et filles du royaume dont les habitations sont encore inondées.

En dépit de tous ces reports, le comité Abissa tient à rassurer les un et les autres que le programme de l’Abissa reste inchangé et que les partenaires et sponsors sont prêts à toujours soutenir  le comité Abissa pour la réalisation de cette fête à consonance nationale et internationale.

Certaines inquiétudes  telles que la désacralisation et  les rituels pour  l’Abissa ont été levés : pour Berlin Ndamoulin, l’aspect sacré de l’Abissa demeure toujours, et qu’en aucun cas cette fête viendrait à être désacralisé, aussi il rassure qu’aucun rituel n’est vu du fait qu’ils sont encore dans le temps pour l’organisation de l’Abissa.

Il a terminé en remerciant le gouvernement ivoirien pour sa sollicitude. Il n’a ménagé aucun effort pour résoudre le problème de la crue de la lagune. La coupure d’électricité dans le village.  Il remercie aussi au nom de Sa Majesté le peuple Nzima pour son appui  et son soutien dans cette période difficile.

Hermann Gnagno

Précédent
Suivant

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée.les champs requis sont indiqués *

*