Aller au contenu

Nous sommes le Vendredi 21 Février 2020
TOUT SUR L’INCENDIE QUI S’EST PRODUIT A GRAND-BASSAM

TOUT SUR L’INCENDIE QUI S’EST PRODUIT A GRAND-BASSAM

Commentaire
par 9 mars 2016 News

SAM_4365

La date du 08 Mars sera une date à jamais gravée dans la mémoire des trois familles victimes de l’incendie qui a eu lieu cette nuit dans le quartier impérial, non loin de l’église Catholique cœur immaculée Marie de Grand-Basam.
Selon notre témoin monsieur Coulibaly Salif habitant de la cour où a eu lieu l’incendie, c’est au environ de 22 heure que les premières odeurs de la fumée se sont faites sentir, ainsi attiré par ces odeurs persistantes, il a décidé de porter son attention au domicile de ses voisins et c’est justement à cet instant qu’il s’est rendu compte de la progression du feu.
Aider par ces autres voisins et des personnes résidentes aux alentours de la cour ils ont pu arrêter le feu aux environs de 2h du matin. Nous avons voulu savoir qu’elle est la cause de cet incendie ravageur, celui-ci nous répond en ces termes « c’est juste après le retour de l’électricité que la maison à commencer à bruler, peut-être qu’il y a eu masse dans un appareil… ». Il faut en effet noter qu’une fine pluie tomber hier dans la nuit a causé une coupure d’électricité entre 21h30 et quelques minutes plus tard il y a eu le retour de l’électricité. C’est donc au total 10 familles qui se retrouvent présentement dans la rue sans abri et qui ont tout perdu car il faut le dire c’est un constat amer que nous avions pu faire dans la mesure où le feu a quasiment tout ravagé. Heureusement aucune perte en vie humaine n’a été enregistrée. Ces habitations en bois avec leurs lots de risques avec les branchements électriques anarchique ont toujours été les premières à être touchées lors des incendies. L’on se rappel de celui du quartier ODDOSS l’année dernière qui avait aussi mis à la rue des familles.
Vivement que nos autorités et les Bassamois viennent en aide à ces familles qui n’ont plus rien et ne savent plus à qui s’en remettre.

Précédent
Suivant

un Commentaire (s)

  1. À ses histoires d’incendie là est arivé la ba ausi!? ici a ouaga c est lextrème ores qe chaque jr. courzge au famille

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée.les champs requis sont indiqués *

*